30/04/2018
GFME, espoirs

Accueil
Suite
1ère liste de médicaments sur les tumeurs cérébrales malignes classés par catégories

Nom générique
Nom commercial
laboratoire

Essai ou validation, commentaires
Thérapies usuelles
Témozolomide
Temodal
Schering-plough
Approuvé pour gliomes malins, Méthylation, ajout de CH3 sur les sites O6 et N7 de la guanine. Alkylant. Chimiothérapie orale. Le Temodal n'est pas actif directement mais est converti en une substance active à PH physiologique.
Carmustine
BICNU
Bristol-Myers
-Sqibb
Approuvé pour gliomes malins Action identique au Temodal, Méthylation, ajout de CH3 sur les sites O6 et N7 de la guanine. Alkylant Chimiothérapie par intra-veineuse toutes les 6 semaines
Tamoxifen
Nolvadex
AstraZeneca
Approuvé ailleurs
Inhibiteur de la PKC (Protéine Kinase C) à hautes doses.
Poliféprosan 20
avec implant de
Carmustine
Gliadel
Pharmaceutiques
De Guilford
Approuvé pour gliomes malins
L'implant décharge lentement la chimiothérapie dans le lit de tumeur.
Célécoxib
Célébrex
Pfizer
Approuvé ailleurs
Inhibiteur Cox-2 Célécoxib est anti-inflammatoire non-steroïdien qui empêche la synthèse de la prostaglandine en empêchant spécifiquement l'enzyme cyclooxygénase-2 (Cox-2). L'inhibition de l'activité Cox-2 enzymatique a réduit la prolifération et la migration des glioblastomes.
Etoposide
Vp-16

Nobex
Approuvé ailleurs
Chimiothérapie antitopoïsomérase II Etoposide ne peut pas croiser la barrière hématoméningée. Le laboratoire a développé un Etoposide plus soluble qui croise la barrière hématoencéphalique.
Irinotécan
Camtosar
(Cpt-11)
Pfizer
Approuvé ailleurs
Chimiothérapie antitopoïsomérase ISynergie avec Avastin
Carboplatine IV de 300 à 400 mg/m2 toutes les 3 à 4 semaines
Fotemustine
Muphoran
Servier
Chimiothérapie IV alkylante Nitroso-urée, alkylation, IV toutes les semaines 3 fois puis toutes les 3 semaines à 100mg/m2.
Lomustine
CCNU
Belustine
Stakan
Chimiothérapie orale alkylante Nitrosourée, alkylation. Chimiothérapie, orale, 75mg/m2 toutes les 3 semaines
Doxorubicine
liposomiale

Doxo ou
Adriamycine
Caelyx
Myocet

Schering-Plough
Chimio antitopoisomérase II Dans la forme liposomiale, la doxorubicine est encapsulée dans un enduit gras, un liposome qui lui permet de mieux pénétrer dans la tumeur à travers les vaisseaux tortueux et étroits de la tumeur.
Thérapies pour contrer la résistance aux chimiothérapies
06-benzylguanine
Alkylade
Pharmaceutiques
Pacifiques
MGMT inhibiteur
ABT-888
Laboratoires
Abbott

Ib
PARP-1 inhibiteur Synergie avec Témodal Asco 2008

BSI-201
BiPar Sciences
Ib
PARP-1 inhibiteur Bénéfice avec Campto, Carboplatine et Temodal Asco 2008
RTA744
Realta Pharmaceuticals
I
Bénéfice avec Doxorubicine
ANG1005
Angiochem
I(10/07-12/08)
1 IV toutes les 3 semaines, vecteur de Paclitaxel. Bénéfice avec Paclitaxel qui traverse la barrière sang-tumeur.
Délivrance sur le site de la tumeur convection rehaussée (CED)
AP12009
Antisense
Pharma GmbH
IIb
Inhibiteur de TGF-β2
PRX 321 IL 4-PE
Protox
Therapeutics
IIb
Se lie aux récepteurs de l'Interleukine 4. IL-4-PE ou PRX 321 se lie aux récepteur IL4 à la surface des cellules tumorales. PE ou exotoxine Pseudomodas est un agent cytotoxique. Infusion par CED de 60 ml de 2 à 7 jours. PRX321 est en développement clinique pour le traitement du cancer primitif du cerveau, l'astrocytome malin et plus particulièrement le glioblastome multiforme (GBM). Une phase II terminée chez les patients atteints d'un GBM récurrent ou évolutif n'a révélé aucune toxicité systémique.
Cintredekine
besudotox
IL 13-PE38QQR
Neopharm

Se lie aux récepteurs de l'Interleukine 13.
IL13-PE38QQR (cintredexin besudotox) se lie aux récepteurs d'IL13 à la surface des cellules tumorales. Cintredekin besudotox est aujourd'hui en essais cliniques de Phase III dans plus de 100 hôpitaux en Allemagne, Angleterre, Pays-Bas, Etats-Unis, Israel et pas en France.
Pour connaitre
la liste des
établissements,
cliquer sur ce lien

Thérapies antiangiogéniques (inhibiteurs d'intégrine, de HGF, de VEGF, de VEGFR). L'effet antiangiogénique est parfois inconsistant en raison d'une résistance tumorale ou d'un échappement thérapeutique.  
EMD 121974
Cilengitide
EMD
Pharmaceuticals
I
Inhibiteur d'intégrine αvβ5 A supprimé la croissance du glioblastome (U87MG) et du médulloblastome (DAOY) implantés chez la souris nude. L'inhibition empêche leur intéraction avec la vitronectine et la ténascine des protéines de la matrice.
AMG-102
Amgen
Inhibiteur de HGF (Facteur de croissance hépatocytaire) et du récepteur c-Met
Becacizumab
Avastin
Roche
II
Inhibiteur de VEGF
Aflibercept
VEGF-Trap
Sanofi-Aventis
III
Inhibiteur de VEGF
Cediranib
Recentin
Astrazeneca
II
Inhibiteur de VEGFR
Pazopanib
Glaxo
SmithKline
II
Inhibiteur de VEGFR
Sorafenib
Nexamar
Bayer Schering
Pharma
II
Inhibiteur de VEGFR R1, R2, R3, et RAF
Sunitinib
Sutent
Pfizer
II
Inhibiteur de VEGFR-2, PDGFR-beta, inhibiteur de RTK
Vandetinib
Astra Zeneca
II
Inhibiteur de VEGFR
Vatalanib
Novartis
II
Inhibiteur de VEGFR
XL184
Exelisis
II
Inhibiteur de VEGFR et de Met
CT-322 (Angiocept)
Adnexus
Therapeutics
I
Inhibiteur de VEGFR-2
Semaxanib
Sugen
II
Inhibiteur de VEGFR-2 et de PDGF.
Thalidomide
Thalomid®
Celgene
II
Anti-angiogenese
Thépapies ciblées contre le facteur de croissance épidermique EGFR. Les inhibiteurs d'EGFR ne sont pas aussi efficaces qu'on le souhaiterait en raison de la forme mutée EGFRvIII des gliomes malins, mais un nouveau traitement visant EGFRvIII est en essai
Erlotinib
Tarceva
Roche
II 
Gefitinib (ZD1839)
Iressa
Astrazeneca
II
Lapatanib
Tyverb/Tykerb
Glaxo
SmithKnife
II
validé en Europe pour le sein, médicament oral
BIBW2992
Boehringer
Ingelheim
Pharmaceuticals
II
Nimotuzumab
Theraloc
YM Biosciences
II
Cetuximab
Erbitux
Merck
II
Utilisé avec Campto
Tipifarnib
(R115777, FTI)
Zarnestra
Johnson &
Johnson
II
Inhibiteur de la farnésyle transférase. L'inhibition de la farnésyle transférase et par conséquent de la farnésylation de la protéine p21Ras bloque la capacité de la protéine p21Ras mutée à induire une prolifération cellulaire et à transformer les cellules normales en cellules cancéreuses.

 

Lonafarnib
Schering
-plough
II
Thérapies ciblées contre la désacétilisation des histones (inhibiteurs de histone désacétylase HDAC)
Vorinostat
Zolinza
Merck
II
Les groupements acétyles, CH3CO des histones sont la cible des enzymes HDAC. Les histones forment le squelette de l'ADN. La modification de ces protéines par acétylation, ajout de CH3CO détermine le degré d'enroulement de l'ADN et agit sur les gènes. Dans les tumeurs il y a désacétylation, retrait de CH3CO qui provoque un reserrement de l'ADN et inhibe les gènes comme les gènes suppresseurs de tumeurs.
Depsipeptide
Gloucester
Pharmaceuticals
II
LBH589
Novartis
II
Thérapies ciblées contre le récepteur de facteur de croissance plaquettaire PDGFR
Dasatinib
Sprycel
Bristol Myers
Squibb
I
Inhibiteur de PDGFR
Imatinib
Glivec
Novartis
Approuvé ailleurs
Glivec bloque la prolifération cellulaire et induit l'apoptose des cellules en hébergeant la kinase Bcr-Abl.
Tandutinib
Millenium
Pharmaceuticals
I
Thérapies ciblées contre la kinase sérine/tréonine mTOR ou cible de la rapamycine chez les mammifères (noms en mus)
Everolimus
Biogen
I
Sirolimus
Rapamune
Wyeth
Approuvé ailleurs
Approuvée dans les greffes d'organe pour empêcher le rejet.
Temsirolimus
Wyeth
II
Inhibiteur de la kinase mTOR (cible de rapamycin), une enzyme activée par PI3K/Akt. Ce blocus mène à l'arrestation de la division cellulaire en G1. .
Deforolimus  
Thérapies ciblées diverses
Azixa
Epicept Corp
II
Inhibe la formation des microtubulesPhase I en 2007
TLN 4601
Thallion
Pharmaceutiques
II
Inhibiteur de Ras-MAPK et cellules cancéreuses Ras mutées
Injectin en intra-veineuse de 14 jours de TLN-4601 à 480 mg/m2/day suivi de 7 jours sans.
Bortezomib
VELCADE
Millénium
Inhibiteur de proteasome Ubiquitin/proteasome est le mécanisme de dégradation de la posttranscription des protéines impliquées dans le cycle cellulaire, transcription, réparation d'Adn, apoptose, angiogenese, et croissance. La cible inclue p53, mdm2, p21, p27, Rb, cyclins A, B, et E, I IKB, Nf-KB, Bcl-2, Bax, et caspase-3.
Perifosine
Kerix
Bio
pharmaceuticals
Inhibiteur d'Akt Perifosine induit un effet cytotoxique supérieur par apoptose lorsqu'il est combiné à la radiothérapie.
IPI504
Retaspimycin
Infinity
Pharmaceuticals
Inhibiteur de HSP90 HSP signifie heat shock protein, choc thermique de protéine, 90 étant son poids moléculaire. Sa déficience en situation de stress provoquerait des mutations génétiques.
XL184
Exelisis
I/II
Inhibiteur de Met et VEGFR
BEZ235
Novartis
Inhibiteur de P13K
XL765
Exelisis
I
Inhibiteur de P13K et mTOR Médicament oral en essai avec Temodal
Enzastaurin
Lilly
III
Inhibiteur de PKCβ Antiangiogénique oral
Sorafenib
Nexavar
Bayer
Schering
Pharma
II
Inhibiteur de Raf et VE Comprimes 400 mg 2 fois par jour, révélation sur le cancer du foie.
Dasatinib
Spycel
Inhibiteur de Src et de PDGFR Comprimés, un peu la même action que Glivec

Olaparib
Lynparza
Astrazenaca


PARP inhibiteur. Les PARP sont nécessaires à la réparation efficace des cassures simple brin de l'ADN. Les inhibiteurs des PARP interfèrent dans le processus de réparation de l'ADN. Une équipe danoise a démontré une efficacité de l'Olaparib, utilisé sur le cancer de l'ovaire avec SAHA, inhibiteur HDAC classe I et II Pubmed
Thérapies diverses
Dalteparine sodique
Fragmine
Pfizer
Approuvé ailleurs
Dalteparin arrête l'écoulement de sang vers la tumeur et bloque les enzymes nécessaires à la croissance tumorale. rEst utilisé en complément de la radiochimiothérapie de Temodal. Avant tout c'est un anticoagulant.
Edotecarine
Pfizer
I
Réovirus humain
Reolysin
Oncolytics
Biotech Inc.
II
Le virus infecte et tue seulement les cellules de tumeur par Ras. Toujours en essai
Edotecarin
(J-107088)
Pharmacia
Corporation
III
Nouvelle chimiothérapie antitopoisomérase de type IEssais en cours
Poly ICLC
Hiltonol
Oncovir, Inc.
II
Thérapie biologique
Efaproxiral sodium
(RSR-13)

Thérapeutique
D'Allos
II/III
Augmente l'oxygène aux tissus hypoxiques de tumeur et potentialise la radiothérapie.En phase 2 sur les glioblastomes et en phase 3 sur d'autres tumeurs.
131-I-chTNT-1/B MAB
Cotara
Peregrine
Pharmaceuticals
I
anticorps monoclonal porteur d'un isotope radioactif Iodine 131
DCVax cerveau
Nordwest
Biothérapeutics
II
Cellules dendritiques et EGFRvIII vaccin
CDX-110
Celldex Thérapeutics
II
Cible EGFRvIII
Novo TTF-100A
Novocure
III
Champs magnétiques alternatifs Appareil portable disposant d'électrodes et diffusant un champ magnétique qui perturbe comme les antitopoïsomérases l'alignement en métaphase des chromosomes sur la plaque équatoriale indispensable à la poursuite de la division cellulaire. Mais il y a des exceptions.
Sagopilone
Bayer
II
Inhibiteur des microtubulures intracellulaires Chimiothérapie semblable aux taxanes, a besoin d'une forme liposomiale.
HLA-A2 antigène leucocytaire humain à la surface des gliomes retirés I
En combinaison avec Poly-ICLC en vaccin pour adultes avec astrocytome et oligo-astrocytome de bas grade. Injection intramusculaire toutes les 3 semaines de HLA-A2 à Pittsburg

Inhibiteurs des points de contrôle des lymphocytes, PD1/PD-L1

Pembrolizumab
ou MK-3475 de Merkx
Keytruda
Inhibiteur PD1

Nivolumab
(BMS-936558, MDX-1106)
Opdivo

Inhibiteur PD-L1

Ipilimumab

Inhibiteur PD-1

Durvalumab,
MEDI4736, Astra-Zeneca
Est en essai en France
dans 10 centres liste des centres

Inhibiteur PD-L1

Atezolizumab
 (MPDL3280)

Inhibiteur PD-L1

Avelumab
MSB0010718C
Bavencio

Inhibiteur PD-L1 développé par Merck KGaA, Pfizer et Eli Lilly