05/05/2017
GFME, espoirs

Accueil
Suite
IL13-PE38-Cintredexine Besudotox

Les médicaments qui s'attachent aux récepteurs moléculaires
Plusieurs variantes avec l'Exotoxine de pseudomodas sont à l'étude actuellement.
1- IL13-PE38
Les gliomes se distinguent des cellules normales par la présence des récepteurs interleukine-13 (IL-13) sur leur surface. IL13-PE38, une protéine se lie à ces récepteurs. Le deuxième composant est dérivé d'une toxine bactérienne l'exotoxine de pseudomodas. Des recherches sont menées pour rendre ce médicament plus efficace en créant une forme mutée qui se lie mieux au récepteur IL13.
2-Nbi-3001 (PE Il-4)
cette autre protéine hybride cytotoxique se lie au récepteur de l'interleukine 4 (IL-4), fréquente à la surface des cellules de gliomes. Le mécanisme est analogue à celui d'IL13-PE38, la partie IL-4 de la protéine se lie au récepteur IL-4 sur la cellule des gliomes. Dans les premiers essais, ce traitement s'est avéré très efficace. Dans une épreuve humaine récente, la drogue a éliminé une tumeur de cerveau bien que le patient ait éprouvé quelques effets secondaires neurologiques permanents aussi bien qu'une répétition trois ans après et il est décédé ensuite. Ceci suggère que la drogue est efficace mais le dosage et la longueur du traitement ont besoin d'être optimisés. Une épreuve de phase III de Nbi-3001 a commencé en juin 2002. Les résultats préliminaires montrent un effet antitumoral robuste.
3-TGF-beta-PE38
TGF-beta se lie facilement aux récepteurs du facteur de croissance EGF surexprimé dans 70% des glioblastomes primaires après 55 ans. TGF-beta est un bon médicament dans ce cas. En essai clinique à La Timone à Marseille par le Dr. Olivier Chinot. Ne convient pas aux patients de moins de 55 ans.
Des essais pédiatriques en cours actuellement.
Sur les gliomes pédiatriques, gliomes du tronc cérébral, astrocytome, l'institut du cancer américain organise un essai de phase I
Détails

Un virus extraordinaire
NeoPharm, la forêt de lac, Illinois a fait des essais cliniques de phase I/II en 2002 dans 6 hôpitaux, l'hôpital Eppendorf et de Kiel en Allemagne, le centre médical de Chaim Sheba et l'hôpital Tel Aviv en Israel, la clinique de Cleveland et l'université du Colorado aux Etats-Unis. Les premiers patients ont été inscrits en 2002. IL13-PE38 a obtenu la désignation de médicament orphelin par la FDA en novembre 2001. IL13 est une interleukine, une cytokine du système immunitaire, sécrétée par les cellules dans le processus inflammatoire. IL13-PE38 est une protéine de recombinaison conçue pour détecter et se lier aux récepteurs IL13 sur la surface des cellules malignes de gliome. Il livre alors sélectivement un agent cytotoxique bactérien efficace appelé PE38 dérivé de la bactérie de pseudomonas pour détruire des cellules de tumeur tout en épargnant les cellules saines environnantes. IL13-PE38 est administré directement dans la tumeur par la livraison augmentée par convection de pression positive (CED), qui emploie des cathéters insérés dans le cerveau avant et/ou après la résection chirurgicale (déplacement) de la tumeur pour empêcher la répétition de la croissance des cellules tumorales. Les essais continuent en phase III dans les centres américains mais aussi en Allemagne, Pays-Bas, Angleterre. Les premières données cliniques humaines sur IL13-PE38 ont été présentées lors de la sixième réunion annuelle de la fédération du monde de la Neuro-Oncologie (SNO). Ces données ont indiqué qu'IL13-PE38 peut offrir des possibilités intéressantes comme traitement sûr et efficace sur le gliome malin. D'autres essais cliniques effectués au centre M.d. Andersen Cancer (MDACC), au centre Sloan Kettering (MSKCC), à l'université de la Californie San Francisco (UCSF) et à l'université de Yale ont été prometteurs. Maintenant en phase III contre Gliadel.
Pour plus d'information http://www.neophrm.com

Cintredexin besudotox
NeoPharm utilise la protéine recombinée IL13-PE38QQR (cintredexin besudotox) qui se lie aux récepteurs d'IL13 à la surface des cellules tumorales.
Cintredekin besudotox est aujourd'hui en essais cliniques de Phase III dans plus de 100 hôpitaux en Allemagne, Angleterre, Pays-Bas, Etats-Unis, Israel et pas en France. Pour connaitre la liste des établissements www.precisetrial.com) , cliquer ensuite au milieu de la page sur "here".
De bons résultats
L'équipe du Pr. Michael Prados, avec le Dr. Sandeep Kunwar signale avoir obtenu au centre médical UCSF (Université californienne de San Francisco) http://www.ucsfhealth.org/ de bons résultats et la disparition complète d'une tumeur depuis 5 ans sur un de leur patients Dave Herbert. On attend la suite avec impatience.
http://gfme.free.fr.xxl

Livraison intracranienne de Cintredekine-Besudotox (IL13-PE38QQR) dans les gliomes malins en récidive
Kunwar S, Prados MD, Chang SM, M Berger, Lang FF, Piepmeier JM, Sampson JH, Battent Z, PH Gutin, Gibbons RD, Aldape KD, Croteau DJ, Sherman JW, Puri RK, Département de Chirurgie Neurologique, Université de Californie San Francisco, San Francisco, CA, 94143-0350, USA,. KunwarS@neurosurg.ucsf.edu
Le Glioblastome est une tumeur de cerveau dévastatrice avec une survie médiane de 6 mois après récidive. Cintredekine-Besudotox (CB) est une protéine qui combine l' interleukine-13 (IL 13) et une forme tronquée d'exotoxine de Pseudomonas (PE38QQR). La livraison Convection-Rehaussée (CED) est une méthode d'injection locale qui apporte des concentrations importantes dans de grands volumes. Nous avons utilisé cette technique CED pour délivrer Besutodox Cintredekin, CB chez des patients avec gliome malin en récidive (MG).
Méthodes et patients :
Un essai clinique de phase III a évalué la CED de CB avec résection de la tumeur. Les objectifs principaux étaient de trouver la tolérance de plusieurs concentrations et la durée de l'injection, d'évaluer la distribution dans les tissus et de trouver la méthode optimale de livraison. Tous les malades ont subi la ésection de la tumeur suivie d'une injection dans le parenchyme avec plusieurs patients qui avaient une injection préopératoire.
Résultats :
51 malades avec gliome malin MG ont été traités dont 46 malades avec Glioblastome. Le maximum de dose toléré était de 0,5 microg/mL, dosage pour lequel une nécrose de la tumeur a été observée. Les durées de l'injection jusqu'à 6 jours ont bien été tolérés. Le placement de la sonde postopératoire a un rôle très important dans la diffusion optimale du produit. Les événements secondaires ont été limités au système nerveux. La survie médiane totale pour les malades avec Glioblastome est 42,7 semaines à la récidive et de 55,6 semaines pour les malades avec les sondes optimalement placées et même un suivi patient au-delà de 5 ans.
Conclusion :
Cintredelkine-Besutodox paraît avoir un profil risque-avantage favorable. La CED est une méthode de livraison complexe qui exige le placement idéal de la sonde qui permet la meilleure distribution du médicament et le meilleur résultat.

Pubmed : 17327604

Page générale