01/05/2017
Nouvelles GFME-IBTA 05/2017

Accueil
Suite
Les nouvelles GFME-IBTA Mai 2017



IBTA Mai 2017
Date de parution : 01/05/2017

Voir le journal précédent

Consulter l'original en anglais


IBTA NOUVELLES MENSUELLES

Mai 2017

Résultats de l'essai 143 de BMS, un essai de phase III d'Opdivo (nivolumab) chez des malades avec glioblastome récurrent
Bristol-Myers Squibb (BMS) a annoncé que l'essai randomisé de phase III, 143, pour évaluer l'efficacité et la sécurité d'Opdivo chez les malades avec première récidive de glioblastome n'a pas rencontré son point final fondamental de survie totale améliorée avec la monothérapie de bevacizumab. C'était le premier essai clinique randomisé d'un médicament inhibiteur de PD-1 sur le glioblastome. Les résultats seront présentés le 7 mai 2017 à la Fédération Mondiale de Neuro-Oncologie (WFNOS) à Zurich, Suisse. Le laboratoire BMS a encore en essai 2 protocoles, le 498 et le 548, pour évaluer la combinaison d'Opdivo avec la radiothérapie avec ou sans temozolomide et MGMT méthylé et non méthylé. Lire plus

De hautes doses de vitamine C intraveineuse peuvent améliorer la radiochimiothérapie de temozolomide sur le glioblastome
Dans une étude publiée dans "Cellules du Cancer", les chercheurs ont montré que l'ascorbate (vitamine C) réduit la croissance du glioblastome et celle du cancer du poumon non à petites cellules. Il a réduit la croissance de la tumeur chez des souris qui recevaient une radiochimiothérapie. Cela peut être une possible thérapie intraveineuse supplémentaire pour les malades avec glioblastome qui reçoivent en standard la radiochimiothérapie. L'équipe propose que l'ascorbate affecte les niveaux de radicaux libres (oxygène et ions du peroxyde de l'hydrogène) dans les cellules de cancer ou tumeurs de cerveau. Dans un essai de phase III, des malades avec glioblastome ont montré qu'il est bien été toléré et qu'il donne un avantages de la survie comparativement aux données historiques (survie totale à 21,5 mois contre 18,2 mois avec quelques malades qui restent encore vivants au-delà des 21,5 mois. Lisez plus

Des chercheurs explorent un médicament, un vermifuge, le Mébendazole, comme nouveau traitement du gliome
Le Mébendazole est un médicament qui est utilisé en vermifuge qui pourrait être efficace à ralentir la croissance des gliomes d'après les conclusions des chercheurs qui ont publié dans "Médecine Moléculaire". Les chercheurs ont montré que ce vermifuge, le Mébendazole a réduit la croissance du gliome en laboratoire en agissant sur les microtubules, une partie de l'échafaudage dans la formation cellulaire et qu'il était efficace dans les expériences faites sur l'animal. Le document publié suggère que le Mébendazole peut être plus efficaces parce qu'il traverse mieux que la vincristine la barrière du sang-cerveau. Les chercheurs proposent le Mébendazole comme une thérapie potentielle pour des étude supplémentaire. Lisez plus.

Une étude montre que le gène PID1 accroit l'efficacité de la chimiothérapie dans le glioblastome et le médulloblastome
La recherche publiée dans " Rapports Scientifiques" a trouvé que le gène PID1 accroit la mort cellulaire du médulloblastome et du glioblastome traités avec chimiothérapie. Dans une série d'expériences sur des cellules tumorales, les chercheurs ont découvert que les niveaux de protéines PID1 ont affecté directement l'efficacité de l'etoposide (VP16) et du cisplatine, et suggèrant que que l'inhibition de PID1 peut être capable de prévenir la résistance aux médicaments et rendre la chimiothérapie plus efficace.
Lisez plus.

La survie du glioblastome améliorée dans un essai de phase I avec un vaccin pp65 cytomégalovirus
En combinant le témozolomide avec un un vaccin cytomégalovirus (CMV) qui cible la protéine pp65 a été associé avec un temps de survie étendue chez les malades avec glioblastome dans un essai de phase I sur une cohorte de 11 malades et qui a été publié dans "Recherche du Cancer Clinique". Le traitement d'immunothérapie a été fabriqué avec des cellules immunitaires du patient (cellules dendritiques) et des cellules de tumeur pour cibler la protéine spécifique avant qu'être réinjecté au patient a été bien toléré par les malades et la survie totale était de 41,1 mois, avec 4 malades en survie sans progression à 59-64 mois du diagnostic. Lisez plus.

IBTA INTERNATIONAL BRAIN TUMOR ALLIANCE

Kathy Oliver (Directeur)
PO Box 244, Tadworth, Surrey,
KT20 5WQ, Royaume-Uni,
Tel:+ (44) + (0) + 1737 813872
Télécopie: + (44) + (0) +1737 812712
Bande: + (44) + (0) + 777 571 2569

logo GFME

Page accueil