20/07/2010
GFME
Accueil
Suite
Interview du Dr. Henry Friedman


Interview (mai 2000) du Dr. Henry Friedman, Neuro-oncologue au centre médical de Duke University réalisé en collaboration avec notre partenaire américain Musella


Friedman

Je suis fier de partager ce noble effort... pour accroître la qualité de vie

Avertissement
Cet interview de l'année 2000 a 10 ans et la plupart des informations données ici n'ont plus cours. Il y a 10 ans, le Temodal venait à peine d'être validé par la FDA, la radio-chimiothérapie de Temodal, le traitement standard pour les glioblastomes nouvellement diagnostiqués n'a été validée qu'en 204 et les traitements anti-angiogéniques étaient au stade de l'expérimentation.

[GFME] Que voyez-vous comme traitement le plus prometteur à l'avenir pour le glioblastome ?

[Dr Friedman] il n'y a pas un seul traitement mais différentes stratégies autour des vaccins ou de la thérapie génique, du traitement de résistance à la chimiothérapie. Toutes ces stratégies aideront à résoudre les problèmes liés au glioblastome.

[GFME] Ne pensez-vous pas qu'il faille, sur les glioblastomes, diversifier les chimiothérapies pour éviter une résistance, ou restez sur un médicament unique, la Temozolomide par exemple si le patient répond bien? Que pensez-vous de la combinaison Thalidomide avec la Témozolomide ? J'ai lu que la Thalidomide pouvait compromettre l'efficacité de la Témozolomide.

[Dr Friedman] En général, si vous traitez une tumeur nouvelle, le changement dans les agents chimiothérapiques est une approche saine pour éviter le développement de la résistance. Mais si vous traitez une tumeur récidivante qui a clairement répondu à une thérapie spécifique, il faut rester sur cette thérapie. Il est trop tôt pour comprendre si la Thalidomide compromet la réussite d'une thérapie donnée avec elle, Témozolomide par exemple.

[GFME] Comment fonctionne le médicament annoncé prometteur SU5416 ?

[Dr Friedman] Su5416 est je crois est un agent d'anti-angiogenèse dont on ignore le mécanisme d'action et qui n'a fait l'objet d'aucun essai clinique.

[GFME] Que pensez-vous de 06-bg (06-Benzylguanine) qui neutralise l'action d'une enzyme principal acteur de résistance aux nitrosourées tel que BCNU ou aux alkylants de type Témozolomide et dont la présence est systématique dans Gliadel ?

[Dr Friedman] Les résultats avec 06-bg sont très réussis dans les modèles animaux des tumeurs humaines et très efficaces. Nous saurons toutefois en fin d'année 2001 si le 06-bg peut reconstituer chez le patient sa sensibilité aux agents chimiothérapeutiques.

[GFME] Que pensez-vous des vaccins immunothérapiques développés avec les cellules dendritiques en essais cliniques au Sinai Hospital ?

[Dr Friedman] Je crois que l'utilisation des cellules dendritiques préalablement exposées aux antigènes est un excellent moyens de produire une immuno-réaction et une réponse saine du patient. Mais des épreuves aussi sophistiquées nécessitent d'avoir des moyens de mesurer dans le laboratoire le développement de la réaction immunitaire. La réaction peut d'ailleurs varier selon la nature de l'antigène spécifique exprimé dans la tumeur du patient.

[GFME] Les survivants à long terme de glioblastome sont bien rares.

[Dr Friedman] il y a quelques survivants et je me rends compte que leurs enfants ont parfois développé une tumeur d'un genre différent.

[GFME] Quel est votre traitement type pour un glioblastome ? Radiothérapie et Témozolomide ?

[Dr Friedman] Je suis d'accord mais je favoriserais ensuite un programme auxiliaire de chimio qui inclurait Témozolomide avec d'autres agents peut-être le BCNU avec encore le CPT-11.

[GFME] La nécrose est-elle un signe définitif de glioblastome ? Quelles sont les conséquences de la nécrose pour le pronostic de la tumeur ?

[Dr Friedman] La nécrose se produit quand quelque chose meurt, ceci peut résulter de la réussite de la thérapie mais aussi de la croissance rapide de la tumeur plus rapidement que son approvisionnement de sang ne peut satisfaire et qui développe alors la nécrose. Je ne connais pas la corrélation entre le degré de nécrose et le comportement biologique de la tumeur.

[GFME] Que pensez-vous d'une drogue appelée C225 sur les glioblastomes ?

[Dr Friedman] C225 est un antagoniste de récepteur de facteur de croissance qui peut être utile dans une thérapie de glioblastome, au Duke nous étudions un agent de même type, le ZD 1839 (Iressa)

[GFME] Allez-vous publier les résultats préliminaires du protocole Temozolomide/CPT-11/BCNU ?

[Dr Friedman] Ce n'est pas un protocole, nous traitons ainsi les patients après la chirurgie parce que nous nous sentons que c'est la meilleure option disponible. Nous avons une cohorte de patients avec glioblastome sans récidive en survie de 2-4 années sans savoir comment car nous changeons souvent les traitements.

[GFME] De quel secteur de thérapie, thérapie de gène, anti-angiogène, d'immunothérapie, pensez-vous que le traitement viendra et combien de temps faudra-t-il attendre avant de voir de réels progrès ?

[Dr Friedman] Un patient actuel avec un glioblastome devrait tirer profit de ces approches qui tiennent la promesse et savent que plus elles vivent plus les options deviendront disponibles.

[GFME] Que pensez-vous des traitements alternatifs ? En même temps que des traitements standard, ou seulement ?

[Dr Friedman] je crois que si une famille veut employer un agent alternatif avec un traitement traditionnel, il n'y a pas d'obstacle. Il faut quand même se méfier des traitements alternatifs, il y a eu parfois beaucoup de morts.

[GFME] La Témozolomide est-elle le meilleur traitement pour un glioblastome. Les enfants doivent avoir au moins 7 ans pour cette thérapie ?

[Dr Friedman] je ne sais pas pourquoi les âges ont été cités, ils ont peu de pertinence. Il n'y a pas de meilleure thérapie que la chirurgie pour enlever le plus possible de tumeur et en chimiothérapie d'utiliser les options les plus nouvelles. Cela me semble raisonnable.


[GFME] Que préconisez-vous un patient qui a été traité avec Témozolomide pendant 6 mois et qui connaît une récidive ?

[[Dr Friedman] Cela dépend du statut clinique de patients, il y a beaucoup d'options qu'il n'est pas possible d'énumérer. Il est indispensable de voir l'IRM.

[GFME] Beaucoup de patients meurent chaque année sans que leur neurochirurgien ne leur propose de participer à des épreuves. C'est seulement en insistant que l'on a accès aux traitements nouveaux.

[Dr Friedman] le problème le plus provocant est le nihilisme des neurochirurgiens qui croient qu'un patient avec un glioblastome est un condamné à mort. Non seulement avec l'utilisation d'approches plus scientifiques, plus nouvelles il y aura des progrès accomplis que complètent le témoignage de beaucoup de survivants qui racontent la philosophie du combat.

[GFME] Un de nos correspondant diagnostiqué avec un glioblastome le 1er octobre 99, traité avec Gliadel après 95% résection, 7 semaines de radiation, 7ème ronde de Temozolomide/Accutane (cis-retinoic acid), état stable avec une 4ème tumeur aujourd'hui, c'est prometteur ?

[Dr Friedman] Les questions relatives à des cas précis de patients ne peuvent être traitées sans IRM.

[GFME] Que pensez-vous de Gliadel ?

[Dr Friedman] Gliadel est un bon produit pour contrôler une tumeur primaire. Il est trop tôt pour savoir si des doses supérieures seraient plus efficaces.

[GFME] Que pensez-vous de l'opinion de beaucoup qui suggèrent la prise de Témozolomide sur 21 jours au lieu de 5 ?

[Dr Friedman] La Témozolomide est un nouveau médicament et nous ne connaissons pas le meilleur régime de prise.

[GFME] Plusieurs questions sur la Témozolomide, Il interférerait avec les anti-épileptiques.

[Dr Friedman] Je n'en ai pas connaissance

[GFME] Faites vous des essais sur l'angiostatin ou endostatin? Pourquoi les essais ont-ils été interrompus ?

[Dr Friedman] Nous conduisons toujours des essais sur des agents anti-angiogène.

[GFME] Que voyez-vous comme traitement sur des métastases du cerveau ?

[Dr Friedman] Il y a plusieurs thérapies possibles, nous privilégions Témozolomide ou CPT-11.

[GFME] Quelle est votre opinion sur les stratégies de regarder et d'attendre avant de traiter une tumeur stable ?

[Dr Friedman] Si vous parlez d'un glioblastome, c'est comme si vous me demandiez si je préfère une vidange ou une nouvelle voiture. Je crois qu'il y a des traitements comme la Témozolomide, le CCNU ou le CPT-11 qui peuvent être utilisés facilement. Je ne crois pas qu'il faille attendre que la tumeur reprenne pour commencer ces traitements.

[GFME] J'ai entendu parler que plus de 80% des tumeurs opérées contenaient des restes de virus du vaccin de la polio. Pensez-vous qu'il y a un lien entre ces vaccinations et les tumeurs ?

[Dr Friedman] Je ne sais pas.

[GFME] Après la chirurgie et la radiation sur un glioblastome, pensez vous qu'il soit souhaitable d'attendre et de voir ?

[Dr Friedman] Non, il faut commencer la chimio.


[GFME] Est-il préférable de se faire soigner dans un grand centre spécialisé anticancéreux ou à l'Hôpital ?

[Dr Friedman] Je crois qu'il y a de réels progrès accomplis pour accroître la survie des patients, comprenant la chirurgie, la radiation et le BCNU, des standards. Pourquoi voulez vous être mieux traités dans un centre spécialisé ?

[GFME] Que pensez-vous de la chimio interstitielle moins agressive ?

[Dr Friedman] Le plus Agressif n'est pas toujours le meilleur, il convient de faire la meilleure approche scientifique.

[GFME] Si le 06-bg est commercialisé, le donnerez vous à vos patients ?

[Dr Friedman] J'utilise la Témozolomide depuis 5 ans avec mes patients. Des essais de o6-bg avec Témozolomide chez des patients qui avaient du abandonner la Témozolomide vont commencer prochainement.

[GFME] Est-ce que vous recommandez toujours des régimes végétariens et un changement de style de vie ?

[Dr Friedman] Je ne recommande pas de régime végétarien pour combattre les tumeurs, vous devez simplement positiver et choisir de nouveaux objectifs.

[GFME] Si un patient nouvellement diagnostiqué vous demande le meilleur traitement, en quoi consiste-t-il ?

[Dr Friedman] Cela dépend de l'état clinique du patient, et de l'examen de l'IRM. La chirurgie, des anticorps monoclonaux, une chimio préalable à la radiation ou radiation directement.

[GFME] Comment vont vos essais d'anticorps monoclonaux ?

[Dr Friedman] La médiane de survie pour les patients nouvellement diagnostiqués est de 90 semaines, beaucoup de patients ont de 2 à 4 ans sans récidive. De nouveaux anticorps spécifiques à chaque tumeur seront prochainement expérimentés.

[GFME] Merci Dr. Friedman !

 

Page générale