25/10/2018
GFME actualité 433
Page accueil
Suite
Actualité scientifique mondiale 433 des glioblastomes



Nouvelle approche conceptuelle de traitement des glioblastomes en récidive avec 9 médicaments à ajouter au temozolomide basse dose continu

Actualité 433 du 23/04/2013

Actualité précédente 432

Actualité suivante 434

Article original


Nouvelle approche conceptuelle de traitement des glioblastomes en récidive, destruction coordonnée des voies de survie avec 9 médicaments recyclés (CUSP9) par une initiative internationale pour améliorer les traitements sur le glioblastome.

Auteurs : Kast RE, Boockvar JA, Brüning A, Cappello F, Chang WW, Cvek B, Dou QP, Duenas A, Efferth T, Focosi D, Ghaffari SH, Karpel-Massler G, Ketola K, Khoshnevisan A, Keizman D, Magné N, Marosi C, McDonald K, Muñoz M, Paranjpe A, Pourgholami MH, Sardi I, Sella A, Srivenugopal KS, Tuccori M, Wang W, Wirtz CR, Halatsch ME, Quartiers généraux IIAIGC, Dean d'Études, Burlington, VT, USA,.


Résumé :


Pour améliorer le pronostic des glioblastomes récurrents nous avons développé un protocole de traitement basé sur une combinaison de médicaments qui ne sont pas supposés traditionnellements comme des médicaments de chimiothérapie cytotoxique mais qui ont une solide réputation d'être bien tolérés et déjà autorisés sur le marché pour d'autres pathologies non cancéreuses. Ces médicaments devaient répondre à plusieurs crières :
1-être bien caractérisés pharmacologiquement
2-avoir peu d'effets secondaires pour le patient.
3-avoir une évidence d'interférer avec des voies reconnues de croissance du glioblastome
4-avoir une probabilité raisonnable d'activité contre des clés biologiques de croissance du glioblastome.
Nous avons découvert 9 médicaments (CUSP9) respectant ces critères et nous proposons de les ajouter au temozolomide journalier, basse dose continue, un traitement actuellement en cas de récidive de glioblastome chez des malades avec la maladie récurrente après le traitement standard fondamental de 1ère ligne du protocole Stupp. Les 9 médicaments adjuvants sape les chemins de survie du glioblastome.


Cette liste, CUSP9, comprend :
-aprepitant
-auranofin
-captopril,
-gluconate de cuivre,
- disulfiram,
- ketoconazole,
-nelfinavir,
- sertraline,

qui pourraient être ajouté au temozolomide (Temodal) journalier, basse dose continue.
Nous discutons de chaque médicament avec un raisonnement spécifique pour chaque médicament supposé retarder la croissance du glioblastome et saper les mécanismes réparateurs du glioblastome pendant le traitement au temozolomide (Temodal). Nous examinons aussi les risques d'interactions pharmacologiques et pourquoi nous croyons que ces mélanges avec ces médicaments augmenteront non seulement la qualité de vie, mais aussi la survie totale.

Pubmed : 23594434


Vocabulaire :

CSP9

Aprépitant, ou Emend est un anti-nausées. Il inhibe la croissance en bloquant NK-1R
Artesunate, un antipaludéen, comme la chloroquine, la quinine. Accroissement de ROS, effet anti-gliome par inhibition de la survivine
Sertraline, ou Zoloft, est un anti-dépresseur. Il a des effets documentés d'anti prolifération des gliomes
Captopril est un médicament contre l'hypertension. Un autre médicament contre l'hypertension, le Losartan est actuelement en test à Bobigny dans le service du Professeur Carpentier Antoine. Il inhibe MMP-2 et MMP-9 inhibition, baisse de la stimulation de AT-2, IL-18, VEGF, TNF, IL-8
Auranaufin est un antirhumatismal. Il inhibe la cathepsine B, synergie avec artesunate,
Nelfinavir ou Viracept de Roche est un antirétroviral, anti VIH. Il ihibe HSP90, MMP-2 et MMP-9 inhibition, baisse du signal de nombreux recepteurs, TGF-beta, AKT, VEGF, IL-8, ICE.
Disulfirame ou Espéral ou Antabuse est un médicament qui inhibe la dépendance à l'alcool. C'est aussi celui qui, dans la liste, a le plus fort effet antitumoral. Il est annoncé depuis le 01/2013 en test en Grèce, GLIODIS. il inhibe ALDH, glutathione, IL-18, VEGF, TNF, IL-8, MMP-2 et MMP-9, protéosome, SOD inhibition, P-glycoprotein, MGMT.
Cu-gluconate, ou copper gluconate est un complément alimentaire nécesaire à l'activité du Disulfirame.
Ketoconazole, ou Nizoral est un antifongique. il inhibe la BBB pour permetre le passage du nelfinavir, du 5--lipoxygénase.


Vous pouvez retrouvez tous les essais faits avec ces médicaments sur la page suivante en cliquant ici


Retour à la page d'accueil