Le témoignage de stevès I
01/01/2000
 GFME
Accueil
Suite
Le témoignage de Steves I Michigan


Traduit de l'anglais. Témoignage extrait de www.virtualtrials.com


"Tandis que je travaillais pour mon journal, je commençais à avoir des maux de tête constants, et connaître une grande fatigue avec des faiblesses dans les membres. En novembre 1981, un scanner révèle une grande tumeur de cerveau située dans l'hémisphère droit. Le Dr. Eric Zimmerman, un neurochirurgien du Centre Médical de Munson Michigan décide d'enlever la tumeur. La tumeur était profonde et il précisa qu'il enlèverait toute la tumeur qu'il pourrait voir. Cependant la pathologie révélait qu'il s'agissait d'un glioblastome, la plus mortelle de tumeurs, mesurant 8 cm. x 5 cm. x 3cm. Je devais suivre 35 séances de radiation qui commencèrent tandis que j'étais encore dans l'hôpital récupérant de la chirurgie. 3 semaines après la radiation, un nouveau scanner montrait que la tumeur était toujours au même point qu'au départ. A cet instant j'ai pensé que la science et la médecine ne pourraient plus rien faire. Le docteur Zimmerman me raconte que le retour de la tumeur signifie que la radiation n'a pas commencé réellement son travail. En ce qui me concerne je voyais la radiothérapie engloutir la tumeur comme dans le jeu "Pacman". Je commençais alors à ne plus compter que sur des solutions spirituelles pour l'aide. En mai 1982, mon docteur m'appris que la chimiothérapie pourrait être efficace pour les 10% de tumeur restantes qui ont survécu plus que 3 mois. Ma chimio me fut administrée par le Dr.Ramsdell. Mais hélas, la chimio endommage le système immunitaire, et j'étais seulement capable de ne prendre qu'un peu des traitements.
Je fus hospitalisé pour des pneumonies plusieurs fois, puis pour une encéphalite. A ce point le docteur décida d'interrompre les corticoïdes car il considérait que ces derniers masquaient les symptômes et il craignait que je meure de quelque chose d'autre que la tumeur. Cependant plusieurs déficits commencent à disparaître et mes chances de vivre une vie plus normale semblaient s'améliorer. Depuis ma chimiothérapie, je vis normalement.
Un post-scriptum à cette histoire : Quand ma maladie s'est déclarée, ma plus jeune fille n'était qu'un nourrisson. Après la chirurgie, je croyais qu'elle ne me connaîtrait jamais. Mais grâce à un bon traitement médical, j'ai pu la voir obtenir son baccalauréat et aller d'à l'université. Le 8 septembre, 2000, j'ai été vu par le Dr.Junck du Centre Médical Munson et il a admis que la chirurgie avait été excellente et que j'avais reçu le meilleur traitement, bien qu' agressif, pour me guérir. Aujourd'hui j'ai 19 ans de survie et je témoigne pour tous les malades atteints de cette maladie. Son épouse ajoute : Cependant, je veux préciser que cette maladie a révélé chez lui une rencontre très personnelle avec Dieu. Après la chirurgie, il a senti le besoin de donner à Dieu des remerciements pour la réussite de la chirurgie Le Dr. Zimmerman a été clair, il nous a précisé que la maladie était extrêmement agressive et il ne donnait à mon époux que 2 années au plus de survie. Il a dévoré la Bible ou me l'a donnée à lire. Il pensait que "Cette maladie n'est pas jusqu'à la mort, mais sert à glorifier Dieu". Mon époux est devenu de plus faible en plus faible, il dormait le plus souvent mais je considérais sa convalescence comme un cadeau de Dieu.
Steve, mon mari a connu des problèmes de mémoire et beaucoup de faiblesse sur la jambe gauche pendant 12 ans. Il n'a pas repris son travail à plein temps.
Stève poursuit : En 1995, on me découvre un méningiome. Quoique tous les docteurs me disaient que la tumeur n'avait aucun effet de ce côté, je commençais à avoir des problèmes de mémoire, des problèmes de poids, une faiblesse du côté gauche. Tous les docteurs m'ont persuadé que ces problèmes étaient dûs au dommages de la radiothérapie. En sept. 1998, le méningiome a été enlevé et n'est pas revenu. Pour conclure, des dernières 19 années n'ont pas été faciles, mais pour nous, elles nous ont semblé normales.
Son épouse continue : Il y a eu des occasions, rares, ou j'ai pensé que la mort pourrait avoir été plus facile pour tous. Mais Steve a vu ses deux filles grandir et aller à l'université. Nous en sommes très fiers. Je ne suis pas véritablement désolé en pensant que cela a changé nos vies. Cela a été une étape de notre vie ici sur la terre et nous pensons que cela nous donnera une éternité de perfection !


Page générale