20 octobre 2012
GFME 408
Accueil
Suite
Actualité scientifique des glioblastomes



PCV, Procarbazine, Lomustine (CCNU) et Vincristine adjuvant sur oligodendrogliomes anaplasiques nouvellement diagnostiqués, suivi à long terme de l'essai EORTC (phase III)26951

GFME 20/10/2012 n°408
Actualité précédente
Actualité suivante

Article original

J Clin Oncol. 2012 Oct 15. [Epub en avant d'empreinte]
PCV, Procarbazine, Lomustine (CCNU), et Vincristine adjuvant sur oligodendrogliomes anaplasiques nouvellement diagnostiqués, suivi à long terme de l'essai EORTC 26951.


Auteurs :
Martin J. van den Bent, Johan M. Kros, Mathilde C.M. Kouwenhoven, Roelien H. Enting, Pim J. French, and Winand N.M. Dinjens, Erasmus MC-Daniel den Hoed Cancer Center, Rotterdam; Martin J.B. Taphoorn and Charles J. Vecht, Medical Center Haaglanden, The Hague; Martin J.B. Taphoorn, Vrije Universiteit Medisch Centrum, Amsterdam; Hans J.J.A. Bernsen, Canisius Wilhelmina Ziekenhuis, Nijmegen; Cees C. Tijssen, St Elisabeth Hospital, Tilburg; Roelien H. Enting, University Medical Center Groningen, Groningen, the Netherlands; Alba A. Brandes, Azienda Unità Sanìtaria Locale di Bologna, Bologna, Italy; Jean-Yves Delattre and Khê Hoang-Xuan, Groupe Hospitalier, Pitié-Salpêtrière, Paris; Marc Frenay, Centre Antoine Lacassagne, Nice, France; Wolfgang Grisold, Kaiser Franz Josef Hospital, Vienna, Austria; László Sipos, Institute of Neurosurgery, Budapest, Hungary; and Anouk Allgeier, Denis Lacombe, and Thierry Gorlia, European Organisation for Research and Treatment of Cancer Headquarters, Brussels, Belgium
.
Résumé
Les oligodendrogliomes anaplasiques sont des tumeurs chimiosensibles. Nous présentons maintenant les conclusions du suivi à long terme d'un essai randomisé de phase III qui étudient l'addition de 6 cycles de chimiothérapie de PCV, procarbazine, lomustine (CCNU), et vincristine (PCV) à la radiothérapie (RT).
Malades :
Les malades avec des tumeurs de oligodendrogliales anaplasiques récemment diagnostiquées étaient randomisés (tirés au sort) pour être assignés dans un bras de radiothérapîe de 59,4 Gy ou dans un autre bras avec la même radiothérapie suivise de 6 cycles adjuvant de PCV. Une analyse d'exploration de la corrélation entre la codélétion 1p/19q et la survie faisait partie de l'étude. Rétrospectivement, le statut de méthylation du promoteur de MGMT (méthyle guanine méthyle transférase) et le statut du gène IDH1 (isocitrate déhydrogénase) a été déterminé. Les points finaux étaient la survie totale (OS) et la survie sans progression.
Résultats :
368 malades ont été inscrits avec un suivi médian de 140 mois (12 ans), La survie totale, OS, dans le bras RT/PCV était considérablement plus longue (42,3 versus 30,6 mois dans le bras radiothérapie, ratio de hasard [HR], 0,75. Chez les 80/368 malades avec codélétion 1p/19q, la survie totale a été augmentée, avec une tendance vers plus d'avantages dans le bras RT+PCV (L'OS n'a pas été atteint dans le groupe RT/PCV versus 112 mois dans le groupe RT seule. Le gène IDH muté était aussi de meilleure signification pronostique dans le bras RT/PCV.
Conclusions :
L'addition à RT de 6 cycles de PCV après 59,4 Gy de RT augmente la survie totale et la survie sans progression dans les tumeurs oligodendrogliales anaplasiques. Les tumeurs avec la codélétion 1p/19q ont plus d'avantage avec PCV adjuvant comparé aux tumeurs sans codélétion.
PMID: 23071237 [PubMed - comme fourni par éditeur
Pubmed : 23071237

Retour à la page générale